Séance d’Ichinawa avec DirtyVonP et Bebop

296

Ou l’art de faire passer des émotions avec une seule corde