Quels sont les nœuds de base du shibari ?

2033

Depuis sa création il y a plusieurs centaines d’années au Japon ancestral, le shibari n’a eu de cesse d’évoluer, tout comme ses techniques et ses nœuds de base. La première application du shibari, loin de l’activité que nous connaissons aujourd’hui, consistait à un simple art du nœud et de l’attache des objets et des personnes. Son principal territoire d’expression était le ligotage des prisonniers japonais dont la disposition des cordes et la forme des nœuds de shibari étaient liées au statut et à la classe sociale du prisonnier.   

Au fil des années, la pratique du shibari a évolué et les prisonniers ont été remplacés par des corps de femmes et d’hommes cherchant à expérimenter la soumission, la contrainte et l’esthétique des cordes. Toutefois, le point central de la pratique reste encore et toujours les nœuds et notamment les nœuds de base du shibari. Des nœuds de shibari qu’il est important de maîtriser pour pratiquer en toute sécurité.   

L’importance des nœuds de base du shibari

Le shibari a évolué au fil du temps et a vu ses techniques évoluer pour faire varier la pratique et les figures. Au centre de cette pratique reste toujours une constante qui est le nœud de shibari. Ces nœuds sont la clé de voûte de la pratique du shibari et ont à ce titre une importance primordiale qu’il ne faut pas sous-estimer.  

Un nœud raté peut en effet être source de danger. Si le nœud est mal exécuté, il peut ne pas tenir ou être trop serré provoquant des situations dangereuses pour la personne attachée. Il est donc important de bien maîtriser les nœuds de base du shibari afin d’éviter les mauvaises surprises. Enfin, un nœud de shibari réussi profitera à l’ensemble des liens pour réussir ses figures et son esthétique.  

Les nœuds de base du shibari

Le shibari repose donc sur un ensemble de techniques parmi lesquelles les nœuds ont un rôle essentiel. Les nœuds de base du shibari font partie des premières connaissances à acquérir lors d’une initiation à la pratique. Les 2 nœuds de base du shibari kinbaku sont le single column tie et le double column tie 

Le single column tie 

Le single column tie est le tout premier nœud de base du shibari. Il est LE nœud que l’on apprend en premier et qui sert de point de départ à toute la pratique du bondage. Le single column tie consiste à attacher tout ce qui est formé d’une seule forme :  

  • Poignet 
  • Cheville 
  • Torse 
  • Taille
  • Cuisse  

Le single column tie est le point de démarrage des cordes et c’est en cela qu’il est un nœud de base du shibari.  

Le double column tie

Tout comme le single column tie, le double column tie est un nœud de base du shibari. Il est donc important d’en avoir une très bonne maîtrise. Il permet de lier deux membres entre eux :  

  • Mains 
  • Chevilles 
  • Poignets  
  • Cuisses 

Le double column tie est le nœud de shibari qui permet d’attacher les parties ensembles tout en les divisant dans des menottes individuelles. Le passage de la corde séparant les menottes est appelé Kannuki.